A Nantes, le panier culture veut donner des ailes aux artistes locaux

En 2012, les constats relatant de la perte de vitesse des ventes des produits culturels sont nombreux et les artistes sont les premiers touchés par cette crise. A Nantes, l’association AP3C propose une alternative favorisant l’émergence d’un circuit court culturel. Avec le panier culture, les adhérents découvriront ainsi les musiques, livres ou spectacles d’artistes locaux qu’ils n’auraient peut-être pas eu l’occasion de connaître par le biais du circuit de distribution classique.

Construire un nouveau modèle économique pour la culture

Le projet trotte dans la tête d’artistes nantais depuis deux ans. L’idée ? Construire un nouveau modèle économique afin de rémunérer les musiciens touchés par la crise du disque. L’association Trempolino, qui forme et encadre des artistes émergents dans la métropole nantaise, a invité ses derniers à réfléchir à une alternative sur la vente de biens culturels. Une phase de réflexion qui a mené à la création de l’association AP3C en septembre dernier.

Plus d’information et source: Innovcity

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s