Les Fonds européens contribuent à la recherche dans le domaine des biofilms marins en Bretagne

Bretagne 2013 2013-07-27-21-48-57

Photo credit: zloran photos

Ce projet d’interface Chimie-Biologie-Ecologie de l’Europôle Mer Roscoff est mené par l’Université de Bretagne-Sud à Lorient, et concerne un programme de recherche sur les biofilms marins, à des fins d’éco-innovation. Grâce à la participation du Fonds européen de développement régional (FEDER), qui a permis l’acquisition de matériels et de moyens de fonctionnement, l’objectif est de permettre au laboratoire lorientais d’opérer une recherche de qualité dans le domaine.

La mise au point de procédés éco-innovants

Le Laboratoire de Biotechnologie et Chimie Marines (LBCM) de l’Université de Bretagne-Sud a entrepris de se rapprocher de la Station Biologique de Roscoff dans le cadre de ses recherches sur les biofilms marins. Ces biofilms présentent un grand intérêt en matière d’éco-innovation et de protection de l’environnement : ils permettent par exemple la mise au point de peintures anti-fouling (c’est-à-dire « antisalissures ») pour les bateaux, et le développement de procédés de traitements des déchets. Leurs incidences dans bien des domaines (santé, agroalimentaire, biotechnologies, procédés industriels, etc.) en ont fait un thème de recherche prioritaire.

 Plus d’information: europe-en-france.gouv.fr

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s