Pour nourrir la planète, changeons d’agriculture et d’économie

La PAC, para el que la trabaja

842 millions de nos semblables souffrent de la faim à travers le monde selon le dernier chiffre de la FAO. En outre, 9,5 milliards de personnes peupleront la planète en 2050 et devront accéder à une alimentation suffisante, équilibrée et produite de manière soutenable pour l’environnement et les paysans. Face à ce double constat, la solidarité internationale et l’engagement des États devront être accrus de manière significative dans les prochaines années.

Ce mercredi 16 octobre a lieu la journée mondiale de l’alimentation. Les Jeunes écologistes profitent de cette mobilisation internationale pour rappeler que le droit à une bonne santé, la garantie de revenus et de conditions de travail dignes ainsi que la préservation des sols, de l’air et de l’eau, biens communs de l’humanité, doivent devenir les nouveaux objectifs du Millénaire.
Pour ce faire, la transition écologique de nos activités de production et l’abandon des énergies fossiles au profit des énergies renouvelables devient chaque année plus pressante. D’après les calculs effectués par Global Footprint Network, plus d’une Terre et demie est désormais nécessaire pour couvrir la demande annuelle de l’humanité en ressources et services écologiques. Autrement dit, nous exigeons de la Terre 1,5 fois plus que ce qu’elle peut nous donner.

Plus d’information:  jeunes-ecologistes.org

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s