Valorisation du système herbager en AOC fromagère en Normandie

Camembert of Normandy - French cheese

100 % d’herbe pour un bon camembert ! La vallée d’Auge, dans le département du Calvados, est ancrée au sein d’une importante région laitière où l’atout herbager est valorisé à travers les AOC normandes telles que le Livarot, le Camembert au lait cru et le Pont-Lévêque.

Au cœur des paysages de la Basse Normandie, l’herbe et les bocages tiennent une place centrale dans l’identité régionale. La vallée d’Auge, dans le département du Calvados, est ancrée au sein d’une importante région laitière où l’atout herbager est valorisé à travers les AOC normandes telles que le Livarot, le Camembert au lait cru et le Pont-Lévêque. 100% d’herbe pour un bon camembert ! Dany Lecointre et son fils ont décidé de s’associer en 2007 pour former le GAEC des Vattiers. Un projet qui leur a permis d’obtenir un quota laitier de 620 000 L contre 500 000 L auparavant.

Plus d’information:  europe-en-france.gouv.fr

Etude: points de dégustation des produits de la pêche

Français : Un petit chalutier de pêche côtière...

(Photo credit: Wikipedia)

L’objectif est de réaliser une étude de faisabilité afin que les pêcheurs professionnels varois puissent valoriser les produits de leur pêche grâce à des points de dégustation directs des poissons pêchés. Pour cela, il s’agit de déterminer le lieu de dégustation (port, marché, habitat du pêcheur, etc.), de réaliser un diagnostic technique en amont (règles d’hygiène et vétérinaires, équipements nécessaire et/ou obligatoire), de déterminer le cadre réglementaire et fiscal de l’activité et surtout de définir le mode d’organisation de cette activité au profit de la pêche professionnelle varoise.

Plus d’information: europe-en-france.gouv.fr

5000 nantais invités au banquet contre le gaspillage alimentaire

Nantes

Nantes (Photo credit: shogunangel)

« Ce n’est pas parce qu’on a une sale gueule, qu’on est mauvais pour autant ! » Voilà ce que clame le Banquet des 5000 qui vous invite, ce mercredi 25 septembre, à déguster gratuitement un repas exclusivement réalisé à partir de légumes disqualifiés pour la vente et la consommation. Destinés à être jetés, ces carottes biscornues, pommes de terre difformes, salades un peu cuites… sont des « produits frais encore parfaitement consommables », remarque Tristram Stuart, organisateur de l’événement.

 Plus d’information:  nantesgreencapital.fr

La Commission propose une nouvelle stratégie pour les forêts

Français : Une foret

Français : Une foret (Photo credit: Wikipedia)

Plus de 40 % de la superficie de l’Union européenne est constituée de forêts, qui abritent plus de biodiversité que tout autre écosystème. De nombreuses communautés et industries, comme le papier et la bioénergie, dépendent des forêts. Les étendues boisées jouent également un rôle important dans la limitation des émissions mondiales de carbone.

La protection de cette ressource forestière est au cœur de la nouvelle stratégie de l’UE publiée le 20 septembre par la Commission européenne. L’exécutif européen appelle à une sylviculture durable, c’est-à-dire une utilisation des zones forestières qui préserve la biodiversité, la productivité, la capacité de régénération, la vitalité et le potentiel pour remplir des fonctions écologiques, économiques et sociales, et qui ne nuit pas aux autres écosystèmes.

Plus d’inforation:  euractiv.fr

Les Fonds européens contribuent à la recherche dans le domaine des biofilms marins en Bretagne

Bretagne 2013 2013-07-27-21-48-57

Photo credit: zloran photos

Ce projet d’interface Chimie-Biologie-Ecologie de l’Europôle Mer Roscoff est mené par l’Université de Bretagne-Sud à Lorient, et concerne un programme de recherche sur les biofilms marins, à des fins d’éco-innovation. Grâce à la participation du Fonds européen de développement régional (FEDER), qui a permis l’acquisition de matériels et de moyens de fonctionnement, l’objectif est de permettre au laboratoire lorientais d’opérer une recherche de qualité dans le domaine.

La mise au point de procédés éco-innovants

Le Laboratoire de Biotechnologie et Chimie Marines (LBCM) de l’Université de Bretagne-Sud a entrepris de se rapprocher de la Station Biologique de Roscoff dans le cadre de ses recherches sur les biofilms marins. Ces biofilms présentent un grand intérêt en matière d’éco-innovation et de protection de l’environnement : ils permettent par exemple la mise au point de peintures anti-fouling (c’est-à-dire « antisalissures ») pour les bateaux, et le développement de procédés de traitements des déchets. Leurs incidences dans bien des domaines (santé, agroalimentaire, biotechnologies, procédés industriels, etc.) en ont fait un thème de recherche prioritaire.

 Plus d’information: europe-en-france.gouv.fr

Des agriculteurs vont vendre 50 tonnes de fruits et légumes au “juste prix”

Nectarines; fruits of Prunus persica.

(Photo credit: Wikipedia)

Des fruits et des légumes au “juste prix”. C’est le but d’une action des agriculteurs du Lot-et-Garonne qui dénoncent les “marges excessives de la grande distribution”.

Le syndicat Modef a décider de vendre 50 tonnes de fruits et légumes à Paris et en proche banlieue jeudi 22 août. Tomates, melons, prunes, poires, salades, nectarines et pommes de terre seront vendues “en direct” à partir de 8h sur la Place de la Bastille et dans 25 villes de banlieue dont Ivry, Villejuif, Montreuil, La Courneuve.

Les tomates qui sont ainsi vendues 3 euros le kilo en grande surface sera au “juste prix par circuit court” de 1,70 euros, a expliqué Raymond Girardi, secrétaire général du Modef. Le kilo de nectarine à 2,20 euros, au lieu de 4 euros environ.

Plus d’information: actu.orange.fr

Ce que l’UE fait pour l’agriculture

Deutsch: Traktor John Deere 8310 vor HAWE-Über...

(Photo credit: Wikipedia)

La Politique agricole commune (PAC) est au cœur de la construction européenne. Lors de l’adoption du Traité de Rome en 1957, la PAC avait pour but de nourrir suffisamment les populations au lendemain de la guerre. La production était subventionnée et les prix soutenus par le rachat des excédents. Aujourd’hui, la politique agricole vise à permettre à tous les producteurs de denrées alimentaires (céréales, viande, produits laitiers, fruits et légumes ou vin) de produire en quantités suffisantes des aliments sûrs et de haute qualité, participer à la diversification économique des zones rurales et d’appliquer des normes exigeantes en matière de protection de l’environnement et de bien-être animal.

Des réformes significatives ont été menées, notamment en 1994, 2003 et 2008, pour moderniser le secteur et l’orienter davantage vers le marché. La stratégie Europe 2020 ouvre une nouvelle perspective. La PAC peut en effet contribuer au développement d’une croissance intelligente, durable et inclusive, en répondant aux défis économiques, environnementaux et climatiques en particulier. La PAC prend en compte la diversité et la richesse des agricultures des vingt-sept Etats membres de l’UE.

Plus d’information: ec.europa.eu

Les circuits courts sont‐ils durables ?

IMGP1518

Dans cette présentation sur l’impact des  circuits courts sur le développement durable,  Christine AUBRY, interroge les freins,  les limites et aussi les réussites des circuits courts du point de vue du producteur, de la viabilité économique et énergétique.

La question des  circuits courts en (urbain)‐ périurbain est aussi abordée en prenant en considération plusieurs aspects
(Orientation des aides publiques et européennes , faciliter l’embauche, le logement, la formation, orienter la demande, restauration collective de proximité, Jardins associatifs urbains…)

Document